A propos de ce blog

Ce que l’on a l’habitude de nommer « l’affaire WEIDMANN » est complexe.

Eugène WEIDMANN fut exécuté le 17 juin 1939 devant la prison Saint Pierre à Versailles en Seine et Oise et il restera dans la mémoire collective comme ayant été le dernier guillotiné en place publique. Edouard DALADIER, alors président du Conseil, fit promulguer le 24 juin 1939 par le président de la République Française, Albert LEBRUN, un décret-loi interdisant toute publicité des exécutions capitales. Celles-ci eurent désormais lieu à l’intérieur des établissements pénitentiaires et perdirent de ce fait leur caractère d’exemplarité.

Mais qui était ce jeune allemand que l’on nommait « l’assassin aux yeux de velours », auquel les femmes écrivaient des lettres d’amour en prison ? Il avait connu une enfance et une adolescence en Allemagne durant la première guerre mondiale, puis la république de WEIMAR. Ses premiers larcins dans son entourage immédiat continuèrent au Canada où il était parti, espérant s’y refaire une nouvelle vie. Rentré en Allemagne il continua ses délits puis arrivé en France en mai 1937, il y commit 6 meurtres en un semestre, dont le dernier sera à l’origine de son arrestation.

Pendant l’année et demi qu’il passa à la prison de Versailles, dans la cellule qu’avait précédemment occupé Henri Désiré LANDRU, presse, écrivains, radios, tout le monde en parlait. Il était devenu un homme public et célèbre.

Les psychiatres de son époque l’ont décrit comme un « dégénéré supérieur », présentant des signes d’hystérie et responsable de ses actes criminels. Mais peut on résumer en deux mots lapidaires la vie d’un être humain, même si elle fut fort courte ? (il sera exécuté à l’âge de 31 ans, et d’ailleurs il disait lui-même qu’il ne voulait pas vieillir).

Cette histoire m’ayant intriguée, j’ai fait des recherches en Allemagne, aux Etats Unis, au Canada, en Grande Bretagne et bien sûr en France, pour réunir le plus d’éléments objectifs possibles sur le parcours de cet homme. J’ai rencontré de nombreuses personnes qui m’ont aidées dans ce travail minutieux et je tiens à les remercier ici pour leur soutien, leur gentillesse… Sans elles ce travail de plusieurs années n’aurait pas vu le jour.

Ce Blog constitue le travail préparatoire à un ouvrage plus étoffé que j’aimerais publier ensuite et j’espère que les lecteurs m’apporteront eux aussi par leurs questions d’autres interrogations sur l’histoire et la personnalité d’Eugen WEIDMANN.

 

Dr Catherine CARRE-ORENGO

6 commentaires pour A propos de ce blog

  1. CARRE-ORENGO dit :

    Toute utilisation de ces textes quelle qu’en soit le but est soumise à l’autorisation de l’auteur

  2. Pierre BOUSQUET dit :

    A la lecture de votre blog, je comprends mieux votre intérêt pour cet homme.Je vais essayer d’apporter ma pierre à votre édifice au delà du plan que vous avez acquis.

  3. Vincent Ronovsky dit :

    Bonjour – c’est par hasard que je suis venu à consulter votre blog dans le cours de recherches que j’effectue sur ma généalogie familiale. Il se trouve que ma grand-mère du côté paternel se nommait Eugénie Weidmann. Elle était née dans un petit village, district de Sarrebrück, dans la Sarre : Altenkessel. Il me semble que la mère d’Eugen Weidmann se prénommait également Eugénie, ce qui relève très certainement d’un simple cas d’homonymie. Cela dit, vous devez avoir reconstitué la généalogie d’Eugen Weidmann, aussi je vous serai très reconnaissant de porter à ma connaissance une éventuelle connexion géographique ou généalogique entre ‘votre’ Weidmann et la mienne.
    Par ailleurs, je serais également intéressé de savoir si vous avez publié le résultat de vos travaux et recherches sur Eugen Weidmann.
    Meilleures salutations,
    Vincent Ronovsky.

    • CARRE-ORENGO dit :

      Bonjour cher Monsieur
      Certes le nom de Weidmann est fort répandu en Allemagne Il signifie chasseur en ancien allemand
      Oui j’ai la généalogie de Weidmann sur mon ordinateur. Je vais vous l’envoyer. Je reste plus ou moins en panne concernant son grand père paternel Freidrich Wilhem Weidmann né à Offenbach dans les années 1850 environ et marié à une certaine Emma Weidmann. Le prénom usuel de Ce grand-père était apparemment Wilhem et il serait parti vers Londres vers 1892 je perds ensuite sa trace.
      Offenbach comme Francfort ne dont pas si loin de Sarrebruck peut-être y aurait il un cousinage ?
      Je n’ai pas encore publié mon livre.
      N’hésitez pas à me recontacter si nécessaire
      Bien cordialement
      Catherine CARRE ORENGO

  4. Vincent Ronovsky dit :

    Chère madame,
    Je vous remercie infiniment d’avoir pris le temps de répondre à mon message. C’est avec grand intérêt que je prendrais connaissance des éléments dont vous disposez sur la généalogie d’Eugen Weidmann, même s’il est bien improbable que je puisse le rattacher aux Weidmann de ma famille -mais sait-on, jamais… Je comprends les difficultés auxquelles vous vous heurtez dans la reconstitution de l’arborescence généalogique d’Eugen W. Je suis moi-même coincé à bien des bifurcations de l’arbre familial, et je dispose de très peu de moyens pour combler les ‘trous’. Il existe de nombreux sites de généalogie proposant de mettre à votre disposition des montagnes d’archives, mais ils sont toujours payants et mes moyens financiers sont très limités (je suis infirmier de profession, et à l’approche de la cinquantaine j’ai renoué avec l’ancien rêve de ‘devenir romancier’) ; même en disposant des moyens nécessaires, je serais incapable de faire le tri entre les sites ‘sérieux’ et ceux qui n’ont d’autres vocation que de vous extorquer quelques dizaines d’euros ou davantage -et il en existe apparemment un certain nombre de la sorte…
    Quoi qu’il en soit, je vous remercie encore de l’intérêt que vous avez porté à mon commentaire ainsi que pour la générosité de votre offre de partage concernant la généalogie du très singulier Eugen W. Je suis étonné que le récit de sa vie et de ses ‘hauts faits’ n’ait encore inspiré aucun romancier ou cinéaste -à ma connaissance en tout cas : peut-être me détromperez-vous…
    Je vous souhaite bon vent pour la suite de vos recherches et travaux d’écriture. C’est avec plaisir et grande curiosité que je lirai votre ouvrage lorsqu’il paraîtra.
    Bien sincèrement,
    Vincent RONOVSKY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s